Vous êtes ici : Accueil

New York / ONU : Ministre Mariatou KONE conduit la délégation ivoirienne à la 62 ème session de la Commission de la Condition de la Femme (CSW 62)

mardi 13 mars 2018 16:16

Quelques jours après le célébration de la 41 ème édition de la journée internationale des droits des femmes, une forte délégation ivoirienne conduite par la Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité séjourne aux Etats Unis d’Amérique,  dans le cadre de la soixante deuxième session de la Commission de la Condition de la Femme (CSW 62) qui se tient au  siège des Nations Unies à New York.

 

Elle est composée de Responsables du Ministère en charge de la Femme, de Ministères Techniques, de Parlementaires et de représentants de la société civile impliqués dans les actions d’égalité des sexes, d’autonomisation des femmes, les questions de développement durable et la  lutte contre les violences à l’égard des femmes.

 

La CSW 62 a ouvert ses portes ce lundi 12 Mars et prendra fin le 24 Mars prochain.

 

 

Créée par la Résolution 11 du Conseil des Nations Unies en date du 21 juin 1946, la Commission de la Condition de la Femme des Nations Unies (CSW) est le principal organe intergouvernemental mondial dédié exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. Ainsi, chaque année, se tient à New York, la session annuelle de la Commission de la Condition de la Femme.

 

Ce rendez-vous annuel est l’occasion pour la communauté internationale d’évaluer les progrès réalisés et les écarts à relever dans la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing.

Pour  Cette année, le thème prioritaire retenu pour cette 62ème session qui se tiendra du 12 au 23 mars prochain est ainsi libellé : « Problèmes à régler et possibilités à exploiter pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural.

A l’instar des autres pays, la Cote d’ Ivoire sera représentée à cette tribune par une délégation de cinquante personnes issues des Institutions de la République, des ministères techniques et de la société civile conduite par madame le ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité.   

En liaison avec le thème prioritaire, la participation de la délégation ivoirienne sera marquée par un panel sur le thème : « Professionnalisation des filières karité et manioc pour une agriculture résiliente face aux changements climatiques: Enjeux, défis et perspectives pour l’autonomisation des femmes et jeunes filles rurales » 

La professionnalisation de ces deux filières qui sont quasi exclusivement tenues par des femmes constitue une réponse au chômage des jeunes, un fort potentiel pour l’autonomisation de la femme et une belle transition pour passer de l’agriculture artisanale à l’agro-industrie pour notre pays.

La participation à la 62éme session de  la Commission sur la  Condition de la Femme des Nations Unies (CSW) vise à faire l’évaluation de la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing.

Il s’agit de manière spécifique  de faire l’état des lieux de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural dans les pays; de présenter les acquis en la matière ; de  présenter les défis et perspectives ; de tirer profit des expériences des autres pays.

Plusieurs résultats sont attendus  à l’issue de cette session

Au cours de la session de cette année, certains thèmes seront débattus, d’autres évalués tel que« la participation et l’accès des femmes aux médias et aux technologies de l’information et des communications, les incidences de ceux-ci et leur intérêt pour la promotion et l’autonomisation des femmes ».

Ainsi que plusieurs activités parallèles notamment des conférences et panels organisés par diverses organisations et pays dont celui de la Côte d’Ivoire.

Les travaux se dérouleront  en fonction des procédures fixées par les  

Résolutions 2006/9 et 2009/15 du Conseil économique et social, des Nations Unies. 

lors de chaque session, la Commission  tient un débat général sur la situation concernant l'égalité des sexes, et identifie les objectifs atteints, les lacunes constatées et les défis à relever pour ce qui est de la mise en œuvre des engagements clés ; se concentre sur un thème prioritaire s’inspirant de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing et des textes issus de la vingt-troisième session extraordinaire de l’Assemblée générale ; organise une table ronde de haut niveau en vue de mettre en commun les expériences vécues, les enseignements tirés et les pratiques ayant fait leurs preuves s'agissant du thème prioritaire ; évalue les progrès réalisés au niveau de la mise en œuvre des conclusions concertées d'une session précédente ; convoque des groupes de discussion interactifs sur les moyens et les initiatives permettant d'accélérer la mise en œuvre des engagements pris précédemment et de renforcer les capacités concernant l’intégration d’une perspective de genre dans tous les programmes et politiques adoptés ; discute des nouvelles questions ayant des incidences sur l'égalité des sexes etc. 

Des représentants des États membres, des entités des Nations Unies et des organisations non gouvernementales accréditées par les Nations Unies de toutes les régions du monde sont les principaux participants. 

La commission de la condition féminine (CSW) est une commission fonctionnelle du conseil économique et social (résolution 11).il s’agit du principal organe intergouvernemental à l’échelle mondiale dédié exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et a l’autonomisation des femmes. Chaque session annuelle de la CSW se consacre à un thème spécifique pertinent au regard des questions structurelles et émergentes relatives au genre et à la condition féminine dans le monde.